Covid-19: Le FMI accorde à nouveau 92 milliards de Fcfa au Gabon

0

Le 31 juillet 2020, le Fonds monétaire international (FMI), a effectué un versement à l’état gabonais au titre de l’Instrument de financement rapide (IFR). Le montant du prêt accordé est de 92 milliards de Fcfa. D’après l’institution financière, les effets néfastes de la Covid-19 ont aggravé les positions extérieures et budgétaires du pays, ainsi que ses perspectives de croissance économique, justifiant ainsi ce soutien financier.

En effet, dans le but de renforcer les services de santé et le secteur privé, le Gabon vient de contracter un nouvel emprunt faisant suite aux 88 milliards de francs CFA accordés par le FMI le 9 avril dernier. Selon “Direct infos Gabon”, la conjoncture mondiale est dans un état piteux, et le renforcement des petites et moyennes entreprises, en plus du secteur sanitaire devient une rigueur dans la relance des activités économiques.

«Les administrateurs prennent acte des progrès réalisés par les autorités […] toutefois une nouvelle détérioration de la conjoncture mondiale et une intensification des effets de la pandémie de la COVID-19 ont considérablement assombri les perspectives macroéconomiques » a indiqué Mitsuhiro FURUSAWA, directeur général adjoint du FMI.

Ce nouveau prêt, renforce ainsi la volonté d’accompagnement de l’organisme onusien pour soutenir les économies. Par ailleurs, le ministre gabonais de l’Economie et de la Relance, Jean Marie OGANDAGA, qui s’en est réjouit, y voit un réel signal de satisfaction , adressé par le FMI, dans la gestion économique de la crise.

«Ce financement d’urgence vient en appui aux actions déjà engagées par le gouvernement pour limiter les effets de la covid-19 sur les plans social et économique. Il s’agit à la fois d’une marque d’encouragement du FMI aux efforts consentis par le Gabon pour sa relance et de la reconnaissance de sa bonne gouvernance» a déclaré Jean Marie OGANDAGA.

En somme, le Gabon se dote de nouveaux moyens afin de traverser le cataclysme économique actuel avec une certaine maîtrise des évènements. Cependant cet emprunt vient à nouveau accroître sa dette extérieure, de même que sa dépendance envers les institutions de Bretton Woods.

Share.

About Author

Leave A Reply