mercredi, juillet 15

Gabon : le paiement des rappels du personnel des écoles privées garanti par un prêt bancaire

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

Le Collectif des écoles privées laïques de l’Estuaire, réuni le samedi 27 juin 2020 au siège de l’Union des Syndicats de l’administration publique, parapublique et privée (USAP), a opté pour un prêt bancaire, afin de régulariser la situation de leurs personnels et palier à leurs trésoreries respectives, durement touchées par la crise économique liée la pandémie de Covid-19. Un prêt qui devra toutefois être cautionné par le Ministère de l’Economie et des Finances à hauteur de 900 millions de francs CFA.

Selon le quotidien “l’Union”, après avoir sollicité un prêt auprès d’une banque locale, des responsables d’écoles privées ont requis, au cours d’un point de presse samedi dernier, l’intervention d’Ali BONGO, pour que le Ministère de l’Économie et des Finances s’y porte caution. Ce prêt se justifie principalement par l’arrêt des cours depuis le 14 mars 2020, suite aux mesures de restriction et de prévention contre la propagation du coronavirus dans le pays.

« Sachant que les parents d’élèves ne vont pas payer le reste des mois de l’année, nous avons opté pour le prêt bancaire, afin de payer notre personnel. Sur les 120 établissements sollicitant la créance, seuls 42 répondent aux normes recommandées, les dossiers des autres écoles font l’objet d’une étude. La caution s’élève à près de 900 millions de FCFA pour 487 salariés. » a indiqué Yves NDGONO, porte-parole du Collectif.

Selon Fulbert METOGHE, administrateur du Collectif, la banque a proposé une offre de prêt avec « un plan de remboursement qui s’étalera sur 3 ans », à la seule condition que le Ministère de l’Economie et des Finances donne sa caution, « afin que ces établissements puissent régler le paiement en rappel des salaires du mois des mois d’avril, mai et juin ».

Share.

About Author

Leave A Reply