samedi, décembre 14

Gabon: les Jeunes musulmans volontaires célèbrent l’Aïd el-kébir

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

Les musulmans du Gabon et du monde entier ont commémoré, ce dimanche 11 août 2019, l’Aïd el-Kébir, «Fête du sacrifice». Les musulmans du Gabon quant à eux n’étaient pas en reste. Au centre-ville de la capitale, les Jeunes Musulmans Volontaires (JMV) qui ont donné de la voix au complexe scolaire de Cosyga.

L’expression Aïd el-Kébir, qui veut dire la «grande fête» est principalement utilisée au Maghreb. De nombreux pays utilisent eux, le nom aïd al-Adha, la «fête du sacrifice». Il convient de la distinguer de l’Aïd el-Fitr, qui marque la rupture du jeûne du mois de ramadan.

Dans la tradition musulmane, l’Aïd el-Kébir commémore la soumission d’Ibrahim à Dieu. Dans le Coran, il est indiqué que ce prophète (Abraham dans la Bible) a reçu dans ses rêves l’ordre divin de sacrifier son fils, Ismaël. Celui-ci, élevé dans la foi, accepte d’être immolé par son père. Mais au moment où il tentait d’égorger son fils, l’archange Jibril (Gabriel), envoyé par Dieu, lui substituait au dernier moment l’enfant par un bélier. En souvenir de cet épisode, les musulmans sacrifient un animal (mouton, chèvre, bovin), selon les règles en vigueur.

À Libreville, c’est à Nombakélé, dans l’enceinte du complexe social derrière Cosyga que les Jeunes Musulmans Volontaires ont choisi de marquer l’événement. Après la prière et l’abattage rituel du mouton, un repas fraternel a été partagé entre près de 250 convives parmi lesquels Karine ARISSANI, Secrétaire Exécutif de l’Agence de Régulation des Transports Ferroviaires (ARTF) et Chadi MOUKARIM, maire du 5è arrondissement de Libreville.

Le Président de l’association JMV, Ibrahim BOUCKA

Le Président de l’association JMV, Ibrahim BOUCKA a quant à lui saisi l’occasion pour saluer la présence parmi les convives, des soutiens du chef de l’État. Son association tout comme « l’ensemble de la communauté musulmane du Gabon, tiennent à réaffirmer leur indéfectible soutien à la Première Dame du Gabon Sylvia Bongo Ondimba et au Directeur de Cabinet du Président de la République, Brice Laccruche Alihanga et les encouragent à poursuivre leurs efforts dans le sens voulu par notre chef Ali Bongo Ondimba comme ils l’ont toujours d’ailleurs fait», a-t-il déclaré.

Dirigeant la prière de circonstance, l’imam Ibrahim MATY a adressé une prière pour bénir le Gabon et les autorités du pays; le Président de la République S.E Ali Bongo Ondimba, Raïs de la communauté musulmane et a par la suite exhorté les fidèles à davantage de dévotion (à l’exemple d’Abraham) à l’égard de Dieu, le Maître de toutes les destinées et l’ultime Bienfaiteur capable d’éprouver qui il veut, le temps qu’il voudra.

Share.

About Author

Leave A Reply