dimanche, février 23

Quand l’intervention de NKEA NDZIGUE suscite notre admiration

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

D’un ton ferme, et en homme passionné pour le travail bien fait, Francis Nkea Ndzigue vient de donner du ton pour signifier son entrée dans la lutte contre la corruption.

Prenant les dossiers laissés par son prédécesseur, tout de suite, le ministre gabonais chargé de la promotion de la bonne gouvernance, et de l’évaluation des politiques publiques ne s’est pas privé de déterminer la priorité de son action.

Ce sera la lutte contre la corruption en première place.
Tous les moyens seront utilisés, de la publicité à la prévention, en passant par la présentation devant les tribunaux des corrompus et des corrupteurs.

Tous les secteurs seront touchés, le gouvernement, l’administration, les entreprises d’État, le secteur privé… sont concernés.

Par le ton de ce discours, le nom de Francis Nkea restera dans les annales de la lutte contre la corruption au Gabon. Reste la mise en œuvre de ce projet qui va certainement rencontrer de nombreux ennemis qui feront tout pour l’empêcher d’atteindre ses objectifs.

À cet égard, Francis Nkea a besoin de s’appuyer sur le Chef de l’État et sur le premier ministre pour réussir.
L’évaluation, qui est un puissant outil pour débusquer le détournement des fonds alloués à un projet, trouvera toute sa place dans les mesures de prévention que mettra en œuvre le ministre à qui nous souhaitons bonne chance.

PETIT-LAMBERT OVONO
EVALUATEUR CERTIFIÉ DES POLITIQUES PUBLIQUES, PRÉSIDENT DE SOGEVAL
@21/06/2019

Share.

About Author

Leave A Reply