Gabon /Covid-19: “100 épiceries ont fermé”, la Cogasyc tire la sonnette d’alarme

Pinterest LinkedIn Tumblr +

Depuis l’arrivée de la Covid-19 au Gabon en 2020, la Confédération gabonaise des commerçants (Cogasyc) n’a de cesse de restituer la difficulté des commerçants grossistes et détaillants. Premières victimes de la crise sanitaire, ceux-ci continuent d’enregistrer des dégâts, dont la fermeture d’une centaine d’épiceries à ce jour. 

En effet, le bilan de la crise sanitaire semble ne pas finir de prendre de l’ampleur, tant elle ne cesse d’asphyxier les petits agents de la vente en détail, dont «le volume d’affaires a été divisé par 3 ou 4», selon le secrétaire exécutif de la Cogasyc, Abbas NZIENGUI-MABIKA. Qui déplore la dégradation de l’activité, étendue à l’ensemble des filières. 

À cet effet, les dernières statistiques du syndicat, toutes aussi alarmantes, révèlent que «100 épiceries ont fermé 35 ont l’intention de vendre leurs fonds de commerce et 45 ont changé d’activité», a-t-il énuméré avec précision, rappelant ainsi l’urgence d’une situation pour laquelle il sollicite des autorités une solution. Une issue, qui puisse permettre aux acteurs du secteur de sortir la tête de l’eau. 

Banner

Ainsi, la Cogasyc avait présenté au premier ministre Rose Christiane OSSOUKA RAPONDA 13 propositions qui pourrait mener à une sortie de crise. Et parmi elles, la réduction de 50% sur les patentes, une flexibilité fiscale ainsi que l’immatriculation des commerçants qui exercent jusque-là dans l’informel, créant un manque à gagner pour les caisses de l’État. 

Share.

About Author

Comments are closed.