Franceville: Setrag à la manœuvre pour la modernisation du centre de formation ferroviaire

Pinterest LinkedIn Tumblr +

Figurant au nombre des entreprises qui contribuent au mieux à l’emploi des jeunes au Gabon, la Société d’exploitation du Transgabonais (Setrag) est engagée à former des jeunes aux métiers du chemin de fer. À cet effet, l’entreprise a entrepris la modernisation du centre de formation et de perfectionnement ferroviaire de Franceville (CFPF).

Au-delà des actions menées par la filiale du groupe Eramet, en faveur des jeunes compatriotes en matières de stages et de contrats d’apprentissage, dont plus de 80% d’entre eux se sont soldés en contrat de travail, l’entreprise envisage désormais de perfectionner les compétences des jeunes désireux d’appartenir au secteur ferroviaire. Cela, grâce au CFPF, qui apparaît comme une révolution pédagogique en la matière, et fait l’objet d’un important projet de
modernisation avec le concours de l’Institut de formation ferroviaire du Maroc (IFF).

Banner

En effet, dans le cadre de sa politique en matière de responsabilité sociétale de l’entreprise, Setrag a mis en place de nombreuses actions en faveur des populations locales, notamment pour les jeunes scolarisés. L’on note que la Setrag a poursuivi son soutien au transport scolaire pour environ 400 élèves des collèges et lycées des localités de Booué et Ndjolé. Par ailleurs, elle fournit de l’électricité
gratuitement aux écoles de Mbel, Ndjolé, Lopé et Lastourville et a fait construire une bibliothèque à Bakoumba.

Share.

About Author

Comments are closed.