Covid-19: l’entrée en Europe sous condition d’avoir reçu un vaccin approuvé par l’AEM

Pinterest LinkedIn Tumblr +

C’est une des exigences énoncées récemment par l’Agence européenne du médicament (AEM), alors que les dirigeants européens peaufinent les détails de la mise en place d’un passeport vaccinal. Celui-ci devrait être disponible d’ici au 17 juin 2021 et permettra aux personnes vaccinées, des doses approuvées par ladite agence, de voyager en toute liberté. 

Sous format digital doté d’un QR code ou sous format papier, le passeport vaccinal permettra d’authentifier, lors des contrôles au sein des pays membres de l’Union européenne (UE), qu’une personne a bien été vaccinée, de quel vaccin, si elle a été guérie récemment de la Covid-19 ou si elle a été testée négative.

En effet, si selon le ministère de la Santé islandais, «l’objectif est de faciliter la circulation des personnes entre les pays», l’AEM a exigé que les vaccins présentés sur le certificat fassent partie de ceux autorisés en Europe. Mettant ainsi dans la tourmente les voyageurs touristes ou étudiants non européens, notamment africains, dont les Etats ont majoritairement reçu des vaccins non homologués par l’AEM soient Sinopharm, Copivac et Sputnik V.

Share.

About Author

Comments are closed.