Franceville /Jugement par contumace: condamnés à perpétuité pour vol à main armée et tentative d’incendie volontaire

Pinterest LinkedIn Tumblr +

Lors des assises du 2 avril 2021 à Franceville, deux gabonais, Fabien AZA BOUBANGA et Ruch DZOUBO OKOUMBA ont écopé de condamnation à perpétuité. L’un pour avoir perpétré un vol à main armée contre Blandine OYE-MBA et l’autre pour avoir tenté d’incendier de manière volontaire une maison habitée, détruit les biens d’autrui et pour avoir été en possession de chanvre indien. Tous les deux ont été jugés par contumace. 

À makokou en 2016, Fabien AZA BOUBANGA va croiser le chemin Blandine OYE-MBA sa victime. Muni d’une arme blanche, il a alors essayé de se saisir de son argent. Poursuivi en justice, par cette dernière, l’homme a été reconnu coupable de vol qualifié et condamné malgré son absence au procès à la réclusion criminelle, en application des articles 1 et 9 de la loi 009/2019 ainsi que des articles 209 et 252 du nouveau Code pénal, a indiqué “L’Union” (13592).

Quant à Ruch DZOUBO OKOUMBA en détention depuis 2013, était connu pour son calme, à condition qu’il ne consomme de la drogue. Car c’est bien sous son emprise qu’il s’est emparé d’un bidon de pétrole, dont il a vidé le contenu sur la maison de son cousin qu’il soupçonnait de lui avoir dérobé 12 000 Fcfa, avant d’y mettre le feu. Mais, après que sa victime a déjoué ses plans, il s’est saisi d’une cisaille pour détruire son portillon ainsi que son compteur d’électricité et d’autres biens. 

Banner

Malgré son absence au procès, Ruch DZOUBO OKOUMBA a été reconnu «coupable du crime de tentative d’incendie volontaire et du délit de dégradation des bien appartenant à autrui», a énoncé le président de la Cour Frédéric MOUNANGA. 

Share.

About Author

Comments are closed.