Gabon /Covid-19: Un relâchement du respect des gestes barrières observé au sein de la population

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

Le constat est sans appel, depuis plusieurs semaines, le ministère de la Santé a relevé une hausse du nombre de contaminations liées à la pandémie de Covid-19. Actuellement, le nombre de nouveaux testés positifs est de 10 cas par jour. En rappel, entre le 16 octobre et le 17 novembre 2020, l’épidémie du nouveau coronavirus a causé la mort de 5 personnes, portant le total de décès à 59 depuis fin mars. D’après le Comité de pilotage du plan de veille et de riposte contre l’épidémie du nouveau coronavirus (Copil coronavirus), la hausse récente du nombre de contaminations provient d’un relâchement des populations quant aux respects des mesures barrières. A cet effet, les autorités ont indiqué que l’hypothèse d’un autre confinement n’est pas à exclure si la tendance actuelle continue de s’accroître.

En effet, ces dernières semaines, bon nombre de compatriotes ne portent plus de masques en public. Pour certains, l’outil de protection se porte même sous le nez ou sous le menton.

D’après “L’Union“, les cérémonies familiales, les mariages en l’occurrence ne respectent pas la limitation de 30 personnes admises par rassemblements. De plus, plusieurs lieux de culte (Églises de Reveil) concentrent une pléthore de personnes dans des espaces réduits.

A cela, s’ajoute la réouverture clandestine de plusieurs bistrots et des transporteurs urbains prenant plus de passagers que le nombre autorisé. Le plus consternant reste l’attitude des forces de sécurité et de défense. Il est déplorable de voir certains policiers interpeller des compatriotes sans porter eux-mêmes leur équipement de protection.

Face à toutes ces violations, les pouvoirs publics pourraient à nouveau effectuer un confinement généralisé ou un retour du couvre-feu de 18 heures à 6 heures du matin. De même, il est également envisageable que les célébrations de fin d’année se retrouvent sous haute surveillance (églises fermées, interdiction de circuler, etc.).

Nous y reviendrons.

Share.

About Author

Comments are closed.