lundi, avril 6

Gabon / Covid-19 : L’ US appelle la communauté scientifique à se prononcer sur la chloroquine

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

Chine, États-Unis, France, Italie, Maroc et d’autres états pour lesquels le nombre de sujets contaminés est très élevé, ont révélé des résultats encourageants de la chloroquine sur le Covid-19. Au Gabon, où le nombre de cas s’élève désormais à 6, le parti Union et solidarité (US) interpelle la communauté scientifique gabonaise, à se prononcer sur le sujet. 

En effet, utilisé en Afrique subsaharienne pour le traitement du paludisme, la chloroquine (Nivaquine) est bien connu des populations gabonaises. La molécule qui s’est déjà révélée efficaces pour au cours de deux études chinoises, est désormais plébiscitée de part et d’autres du globe. Mais alors qu’elle n’a pas encore été testée au Gabon, le parti Jean de Dieu MOUKAGNI IWANGOU, en appelle à l’expertise des scientifiques gabonais afin qu’ils se prononcent sur ce débat décisif dans la guerre contre le Covid-19. 

«Union et solidarité (US) appelle la communauté scientifique nationale à se prononcer sur le débat relatif à la chloroquine/nivaquine utilisée en tant que remède contre le Covid-19 en Chine et en France, par exemple», a déclaré le 23 mars, Fred Aurèle ZEHOU MOUSSOCK, premier secrétaire politique à la communication, porte-parole de l’US.

Par ailleurs, saluant l’engagement du corps médical, il a tenu à rappeler l’exposition des ces derniers pour les compatriotes. «Notre parti tient à saluer la mobilisation des personnels de Santé constitués d’hommes et de femmes dévoués à assurer la santé de leurs compatriotes, parfois dans les conditions de travail les plus précaires qui les exposent, plus que d’autres aux malades contre lesquelles ils sont pour la Nation, les premiers boucliers», a-t-il déclaré

Share.

About Author

Leave A Reply