mercredi, janvier 22

Gabon: Noël MBOUMBA, Roger OWONO MBA et Cnooc Africa Holding signent deux avenants de contrats conformément au nouveau Code pétrolier

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

Libreville, le 27 novembre 2019 – Les ministres, des Mines, du Pétrole, des Hydrocarbures et du Gaz, M. Noël Mboumba et de l’Économie, des Finances et des Solidarités nationales, M. Roger Owono Mba ont procédé ce mardi 26 novembre à la signature de deux avenants aux contrats d’exploration et de partage de production (CEPP) entre l’Etat gabonais et la société chinoise Cnooc Africa Holding.

« Lorsque nous signons l’avenant d’un CEPP en offshore, comme c’est le cas aujourd’hui, c’est un grand motif de satisfaction, parce que derrière il y a l’effet du nouveau code, un code gagnant gagnant pour les opérateurs comme pour le Gouvernement gabonais. Cela consacre aussi le potentiel de notre bassin sédimentaire, qui a d’ailleurs été reconnu ici par le DG de CNOOC », a déclaré le ministre Noël Mboumba.

Les négociations entamées, il y a près de 3 ans, entre l’Etat gabonais et l’entreprise Cnooc Africa Hoding, portaient essentiellement sur la renonciation de l’entreprise Shell offshore Central à ses 75% d’intérêts pétroliers dans ces deux CEPP et leur acquisition par la société chinoise qui jusque-là n’en détenait que 25%.

Par ailleurs, les avenants aux CEPP dénommés « BC9 N°G4-224 » et BCD10 N°G4-25 situés aux larges des côtes gabonaises dans la région de l’Ogooué Maritime, permettront au nouvel opérateur de développer le potentiel gazier dont dispose notre bassin sédimentaire. Aussi, cela est l’occasion, d’apprécier la découverte du gisement « Léopard » et de procéder au forage de nouveaux puits.

Troisième société nationale pétrolière chinoise, Cnooc Africa Hoding envisage investir un minimum de 30 000 000 dollars US dans le domaine de la recherche d’hydrocarbures au Gabon.

La promulgation du nouveau code des hydrocarbures au mois de juillet dernier a engendré une série de signatures et permis la redynamisation du secteur pétrolier dans notre pays.

Source: Communication Gouvernementale

Share.

About Author

Leave A Reply