Gabon/ rentrée parlementaire: le Sénat exhorte le Gouvernement à investir prioritairement dans les infrastructures

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

La deuxième session ordinaire du Sénat, ce lundi 02 septembre 2019 était consacré à l’examen et l’adoption de la loi de finances 2020. À l’occasion, la présidente de l’institution, Dr Lucie MILEBOU AUBOUSSON épouse MBOUSSOU dans son allocution de circonstance a appellé le Gouvernement à parer prioritairement au déficit infrastructurel du pays.

D’entrée de jeux, elle a tenu à encourager le Gouvernement dans sa démarche de stabilisation des finances de l’État. Selon elle, les mécanismes à travers lesquels le Gouvernement s’est engagé à réduire les finances publiques ont permis d’emmagasiner une manne financière importante permettant ainsi des investissements dans projets structurants. Ainsi elle a jugé utile d’orienter le Gouvernement dans son choix de priorités.

«Nos apprenants devraient être accueillis dans de bonnes conditions, pour permettre à chaque enfant, une saine compétition, en résonance, avec l’égalité des chances, prônée par le président de la République, Son Excellence Ali BONGO ONDIMBA ; et à l’image de ce que nous-mêmes, avons obtenu, lorsque nous étions à leur place », a-t-elle souligné.

Selon l’Agence gabonaise de presse (AGP), il s’agit de construire des infrastructures écolières et d’augmenter les capacités d’accueil des apprenants de plus en plus nombreux.

Cette exhortation à l’investissement fait suite à celle formulé par son homologue de l’Assemblée National qui réclame au Gouvernement des projets visant une nette amélioration des conditions de vie des populations. L’équipe NKOGHÉ BÉKALÉ est donc attendu au pied du mur

Share.

About Author

Leave A Reply