mardi, novembre 12

10 caractéristiques de la pauvreté numérique au Gabon et quelques pistes de solutions

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

Selon les récentes statistiques des organisations internationales, notamment l’Union Internationale des Télécommunications (UIT), le Gabon a gagné 10 places au rang mondial. Il se positionne 6ème en Afrique et 1er dans la sous-région (CEMAC). Le pays compte désormais 3 millions d’utilisateurs de la téléphonie mobile et 1 million d’abonnés à internet avec un taux de pénétration de 48%.

Toutefois, derrière ces chiffres encourageants, se cache l’épineuse problématique de la pauvreté numérique car Internet est encore un luxe au Gabon et ceux qui peuvent s’offrir une connexion Internet ne savent pas en tirer le meilleur parti. Par ailleurs, les sociaunautes gabonais n’ont pas une bonne culture web. Enfin, des compétences dans le développement et l’utilisation des ressources et outils technologiques sont encore très insuffisantes.

C’est donc dans la perspective de résorber cet “analphabétisme numérique” que Rodolphe HOUGANGOYE NGOUAMBILA, en sa qualité de consultant en marketing numérique certifié par le géant du web américain Google a réalisé une analyse personnelle pouvant servir dans l’amélioration des politiques de développement du secteur numérique au Gabon.

Vous pouvez télécharger l’analyse intégrale sur: https://bit.ly/analyse-numerique-gabon. Il indique que le rapport est écrit à l’intention des institutions qui ont en charge le développement du secteur numérique, les fournisseurs d’accès internet, les entités de contrôle et les acteurs majeurs du numérique au Gabon.

Share.

About Author

Leave A Reply