lundi, août 19

Gabon: les 153 prisonniers respirent désormais l’air de liberté

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

Chose due, chose faite. Les 153 prisonniers gabonais ont été relâchés, à la suite d’une cérémonie officiel présidé, ce mardi 13 août 2019, par le Secrétaire Générale du ministère de la Justice, François MANGARI. Ces derniers ont été libérés, car ils ont dépassé les délais de détentions préventives et des condamnations au sein de ladite prison.


L’annonce a été faite il y a 2 jours par voix de communiqué de presse. En effet, après une enquête menée par une commission amenée par le secrétaire général de la Chancellerie, sur les causes de la surpopulation en milieu carcéral. Il en ressort que nombre d’entre eux sont détenus au-delà de la durée de leur peine.

«S‘agissant particulièrement de la prison centrale de Libreville, les conclusions de ladite commission ont révélé que les durées de détentions préventives et de condamnations de 153 détenus ont expiré», a précisé le communiqué rapporté par Jean Éric NZIENGUI MANGALA.

La prison centrale de Libreville construite en 1956 pour une capacité d’accueil de 300 détenus compte aujourd’hui un effectif oscillant les 3000 prisonniers. Véritable mouroir les conditions d’insalubrités ont été dénoncées plusieurs fois vu que les bagnards s’entassent comme des sardines.

Share.

About Author

Leave A Reply