mardi, novembre 12

Ce qu’il faut retenir de l’avant première de “L’Interdit” de Frédéric GASSITA

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

Le 08 août 2019, à la Résidence hôtelière Nomad, Frédéric GASSITA a lancé la première projection de son film “L’Interdit”. L’occasion les adeptes du cinéma gabonais et les fans du pianiste gabonais de découvrir la première oeuvre cinématographique de ce dernier.


Rythmé par ses nombreuses compositions, “L’Interdit”, inspiré de faits réels, a entraîné les spectateurs dans un quotidien qu’ils ne connaissent que trop bien, nourri de pratiques sataniques, relations incestueuses et argent facile. La fiction produite par AFJ Production a captivé pendant 2 heures, les spectateurs, dont nombreux se reconnaissaient en chacun des personnages.

Le long-métrage s’annonce sur une scène des plus inhabituelles. À l’occasion des fiançailles de sa fille Kani issue d’une union incestueuse. Gatien TCHIBINDA, désapprobateur, va saboter la rencontre, rejetant les présents, chassant ses invités après avoir fait kidnapper la fiancée. Ce, malgré les réticences de son épouse Aubierge, jalouse de l’amour qu’il porte à Kani, en apparence sa nièce, qui menace de dévoiler la relation qu’il entretient avec cette dernière.

La guerre est déclarée au sein de la famille TCHIBINDA. Gratien, qui trompe son épouse Aubierge, avec l’ensemble de son entourage de sexe féminin, va pousser cette dernière dans ces derniers retranchements. Elle va commettre un meurtre, sur son amie, sa confidente, par ailleurs maîtresse de son homme.

La séance animée des commentaires et réactions du public, qui lui apportaient une touche de convivialité, a pris fin sur la révélation de “L’Interdit” qui assurait au premier rôle, une mort certaine. Paralysé dans son lit, Gatien TCHIBINDA demande à voir sa famille. Sur place, ils apprendront que Kani est le fruit d’un viol qu’il a commis sur sa défunte soeur.

C’est sur cet ultime drame que le réalisateur, Frédéric GASSITA, le scénariste Paggy Guy de Serge PAMBO ainsi que les acteurs présentés au public, ont reçu une ovation conjointe des spectateurs, sous les regards fiers de la famille du réalisateur. Par ailleurs, la projection de l’avant-première a reçu la présence d’invités de marque, tels que Blaise LOUEMBET, ancien ministre des Sports et du réalisateur gabonais Melchy OBIANG.

Share.

About Author

Leave A Reply