L’ANPI-Gabon rattrape son retard et valide les comptes de 2016 et 2017

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

L’Agence nationale de promotion des investissements (ANPI-Gabon) a tenu son Conseil d’administration, la semaine dernière. Plus précisément le 10 juillet 2019. Au cours de cette cession, les comptes des exercices 2016 et 2017 ont été validés et la stratégie de l’Agence pour la période 2019-2021 a été entérinée.
Lundi 10 juillet 2019, l’ANPI a tenu sa session ordinaire du Conseil d’administration. Selon nos confrères de “Gabonreiew”, cette session a été l’occasion pour l’Agence de mettre de l’ordre dans ses comptes. En l’absence du président du Conseil d’administration (PCA), les administrateurs de l’ANPI-Gabon ont à l’unanimité, et conformément aux textes de l’Agence, confié à Guy-Christian MOUGUENGUI, Ambassadeur Directeur-Général de la Coopération Internationale, la charge de conduire les travaux.

Selon ce dernier, ce conseil a revêtu un double intérêt : « C’était évaluer la situation budgétaire de l’Agence, mais surtout statuer sur les activités et les perspectives». Pour Erik WATREMEZ, Commissaire aux comptes, «les comptes de 2016 et 2017 ont été définitivement arrêtés et les cours 2018 sont en phase de finalisation de l’audit. Ça veut dire que l’ANPI a pu rattraper son retard et à ce jour, on va pouvoir arrêter les comptes 2018 ».

Le DG de l’ANPI-Gabon, Gabriel NTOUGOU

Le directeur général de l’ANPI-Gabon, Gabriel NTOUGOU s’est réjoui de ce que les comptes aient été validé, tout comme la stratégie adoptée pour l’horizon 2019-2021. Cette stratégie, a-t-il expliqué, se focalise sur les 8 secteurs stratégiques du Plan de relance de l’économie (PRE).

Share.

About Author

Leave A Reply