Algérie : Saïd BOUTEFLIKA, petit frère du président déchu, a été arresté

0

Coup de théâtre à Alger: le frère cadet du président déchu Abdelaziz BOUTEFLIKA, Saïd, 61 ans, a été arrêté ce samedi 4 mai 2019, selon des sources sécuritaires citées par l’AFP. Très discret, il apparaissait rarement en public, mais assistait par exemple à des rencontres entre le président BOUTEFLIKA et des chef d’Etat étrangers.

Le très influent conseiller de son frère, était considéré comme le véritable président, depuis l’accident vasculaire cérébral d’Abdelaziz BOUTEFLIKA en 2013, jusqu’à son arrestation ce samedi par les hommes du renseignement militaire. Détesté des Algériens qui l’accusent d’avoir pris en otage le pouvoir et les ressources financières du pays, il fait partie des personnes dont les manifestants réclament depuis plus de deux mois la démission.

Le chef d’état-major de l’armée algérienne, Ahmed GAÏD SALAH, l’homme fort du pays depuis la démission de Bouteflika, a indiqué sans le nommer, Saïd Bouteflika est «à la tête de la bande qui a confisqué le pouvoir présidentiel».
Sa mise sous verrous fait suite à une série d’arrestations d’hommes d’affaires proches du cercle présidentiel. Mais également celle, depuis hier, de deux autres dignitaires du régime Bouteflika, le général Bachir ATHMANE TARTAG, ex-coordinateur des services de renseignements, et Mohamed MEDIÈNE, patron des services secrets algériens pendant 25 ans. Ces personnalités devront comparaître très bientôt devant le tribunal militaire de Blida selon la presse algérienne.

Share.

About Author

Leave A Reply