Se connecter avec nous
Banner

Musique

“Le Petit Mutant” Lord EKOMY NDONG signe son retour sur la scène gabonaise

Publié

sur

Le 12 septembre 2022, à l’hôtel Hibiscus de Louis, le membre du groupe “Movaiz’Haleine” et figure emblématique du rap gabonais, Lord EKOMY NDONG, connu aussi sous le pseudonyme “M16” a animé une conférence de presse. De retour au Gabon, où l’artiste à la cithare, doit honorer à un agenda riche en représentation dès le 17 septembre 2022. Dont le premier, un concert privé à la salle “Tapis Royal” de l’immeuble ANG.

Après 6 années passées hors des frontières gabonaises “L’exilé”, s’est montré ravi de renouer avec la scène nationale et des retrouver ses fans, les premiers amoureux de sa musique. Qu’ils se font un plaisir de retrouver sur la plateforme musicale gabonaise “Gstore”, où ses nouveaux albums “Petit Mutant dans son coin” et “Toujours autant dans son coin” ont connu un franc succès auprès des mélomanes.

Si l’interprète du titre “Bi se fe nale” (nous ne sommes plus comme ça) pense avoir changé, une chose reste tout de même inchangée, cette «immense joie qui m’anime de retrouver ce public, après plus de six ans passés hors du pays. Je suis chez moi et m’y sens mieux que partout ailleurs», a-t-il reconnu.

Voilà donc que le compère de Matt seigneur Lion, prépare un carton sur scène, alors que sur la plateforme musicale, “Petit Mutant dans son coin”, réalise les meilleures ventes, à l’heure actuelle. Et si ça fonctionne, Lord EKOMY NDONG assuré que c’est uniquement parce qu’il se laisse emporté par tout ce qu’il lui arrive. «L’amour des belles choses, de ce que l’on vit ou les dysfonctionnements (…) ce que l’on vit, on le transforme en chanson car c’est une manière de parler à tout le monde».

Dans le cas de “Petit Mutant dans son coin”, qui compte 9 titres, il se pourrait bien que plus que la mélodie, ce sont les mots et les sentiments partagés par l’artiste qui séduisent. En effet, a-t-il assuré, «j’ai été inspiré par le besoin de retourner à ma source et d’y entraîner les gens». Et ça fonctionne… Du feu de Dieu? Reste à voir.

Pour l’heure, ce qu’il savoir, c’est que lors des sorties prévues, il y aura des titres produits en collaboration avec d’autres noms de la musique locale. Les plus chanceux découvriront dans ses titres l’histoire de l’artiste depuis son enfance. Mais également pourquoi “dans son coin”, quand on a les particularités qui sont les siennes, on s’enferme avec ses idées, projets et rêves.

Lire aussi  Lord Ekomy NDONG: “me demander de réussir en France, c’est un réflexe colonialiste”

Musique

Hits de l’année 2022: les artistes gabonais à la ramasse

Publié

sur

Alors que d’aucuns avaient dressé une liste de plusieurs artistes gabonais à suivre, au cours de l’année écoulée, il apparaît, hélas, que le savoir-faire de notre pays, en matière de musique, n’ait pas réussi à franchir nos frontières, en 2022. Mieux – ou pire – les tubes d’autres artistes africains ont même été “consommés sans modération” par les mélomanes gabonais. Comment expliquer cette situation ?

2018 semble lointaine, cette année où la chanteuse Chanelle LEKOGO alias Shan’l fut, véritablement, propulsée sur la scène musicale internationale grâce à “Tchizambengue”, ce tube qui fait l’éloge des “tchizas’’ (maîtresses). Depuis lors, aucun artiste gabonais n’a plus vraiment fait parler de lui à l’étranger.

Au regard de différents classements, le monde du Show – Bizz africain est dominé par des artistes originaires, principalement, du Ghana et du Nigeria tels que Davido, Wizkid, Burna Boy, Tiwa Savage, Yemi Alade ou encore la Franco – Malienne Aya NAKAMURA qui, selon certains professionnels du milieu, figure parmi les artistes les plus écoutés sur le continent noir. Et que dire du chanteur congolais Fally IPUPA, qui a reçu un disque d’or au stade des martyrs de Kinshasa, en République Démocratique du Congo (RDC), et qui fait vibrer la planète avec ‘’Formule 7’’ ?

Lire aussi  L' “Exile” Lord EKOMY NDONG bientôt de retour au Gabon pour un concert ?

Quid des artistes gabonais en 2022 ? nos confrères de Gmtme ont bien dressé une liste d’artistes gabonais à suivre parmi lesquels l’Oiseau rare, Emma’a, Eboloko ou Delpéga, mais il semble que, sur le marché gabonais, leurs œuvres n’aient pas été aussi bien “reçues” que “Dégaine” d’Aya NAKAMURA et Damso ; ou encore “Finesse” de Pheelz et BNXN. Et ce, malgré les tubes “Ovengo” de Don’zer ; “J’allume mon speed”, de L’Oiseau rare ; et “Alléluia” de Fetty NDOSS, qui ont «tout déchiré» durant plusieurs mois et, même, atteint le million de vues sur YouTube. Gageons qu’en cette année 2023, nos ambassadeurs travailleront avec plus d’ardeur et relèvent le niveau.

Continuer La Lecture

Musique

“Ovengo” de Don’zer, le tube de la fin de l’année ?

Publié

sur

En cette fin d’année 2022, L’artiste musicien Don’zer, surnommé “le père de la chose”, a fait sortir dans les bacs son dernier album intitulé “UBIQUITE”, dont le titre phare, “Ovengo” , fait actuellement le buzz sur la toile depuis quelques jours. Les mélomanes s’en donnent à cœur joie dans les vidéos challenges de danse au rythme de cette tuerie dont le vidéo – clip est disponible depuis le 10 décembre 2022 sur la plateforme YouTube. «On ne Saurait voir un arbre tenir ou renaître s’il n’a pas de racine», peut – on lire sous le vidéo – clip. Sur un rythme tradi – moderne enclin à beaucoup de mystères sortis des confins de la forêt des abeilles, « Ovengo » est la parfaite illustration d’une vision alliant tradition et modernité. À l’heure actuelle, ce tube s’annonce comme le tube des fêtes de fin d’année 2022 !!!!

Lire aussi  Lord Ekomy NDONG: “me demander de réussir en France, c’est un réflexe colonialiste”
Continuer La Lecture

Musique

Shan’l nominée aux African Entertainment Awards USA

Publié

sur

La crooner gabonaise Shan’l est nominée aux Etats-Unis aux African Entertainment Awards. Belle récompense pour cette artiste qui rebondit ainsi, après son échec à la Nuit du talent 2022. Invitant ses fans à massivement voter pour elle, la chanteuse qui a quitté Direct Prod d’Edgar YONKEU en septembre 2022 pour rejoindre Sony music Côte d’Ivoire, a posté sur son compte officiel Facebook: «Bah oui quand on est des Kinda on ne baisse jamais les bras, non jamais (…) nous sommes des durs à cuire. Votre kinda internationale est nominée aux états unis aux African Entertainment Awards, USA. Partageons massivement et votons plusieurs fois tous les jours ». Channelle LEKOGO dans la vie civile est née le 6 février 1989. Auteure-compositrice et interprète, elle compte à ce jour deux albums studios et une dizaine de singles. Son premier album intitulé “Shan’l Is My Name” est sorti en 2015 et son second opus “Eklektik 2.0” en 2020. Shan’l est signée sous le label Sony Music Entertainment Côte d’Ivoire. Shan’L a déjà reçu de nombreux prix et distinctions, notamment celui de la Meilleure artiste d’Afrique centrale aux AFRIMA en 2019 [5] et au PRIMUD en 2018 et 2020. On lui souhaite de glaner un nouveau trophée aux African Entertainment Awards. Pour info, il est possible de voter pour l’artiste plusieurs fois tous les jours jusqu’au 14 Décembre prochain en cliquant sur le lien https://vote.aeausa.net/.

MEZ

Lire aussi  L' “Exile” Lord EKOMY NDONG bientôt de retour au Gabon pour un concert ?
Continuer La Lecture

S’inscrire à notre liste de diffusion WhatsApp

Banner

Banner
Banner

Banner

Abonnez-vous à notre newsletter

Oh salut 👋
Nous sommes ravi de vous rencontrer.

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières actualités dans votre boîte de mail.

Nous ne spammons pas ! Consultez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.


Copyright © 2019 - 2023 Vox Populi. Tout droits réservés.