Se connecter avec nous
Banner

Diaspora

Tunisie: l’étudiante gabonaise, TONDA ISSOUGHI innocentée par le tribunal cantonal de Ben Arous

Publié

sur

Depuis le 6 décembre 2021, le Tribunal cantonal de Ben Arous à Tunis, a acquitté la jeune étudiante gabonaise, inscrite en 2e année de Génie logiciel à l’École supérieure polytechnique Internationale privée de Sfax (ESPIN), Walvina Fransca TONDA ISSOUGHI. Ce, pour les faits de séjour non-conforme à la réglementation des étrangers en Tunisie. 

Après avoir été détenu, dans un lieu incognito par la famille, pendant 10 jours, à la suite de son arrestation en octobre dernier, pour avoir eu sa carte de séjour expirée de quelques jours. Le jugement de la jeune étudiante était prévu par la justice tunisienne pour le 25 octobre dernier puis reporté pour le 6 décembre dernier. 

Celui-ci donnait lieu à trois hypothèses, «soit une peine d’emprisonnement allant jusqu’à un an, soit une amende symbolique à la hauteur de l’infraction commise, ou alors un non-lieu», avait indiqué Me Yacine LABIB, un des avocats de Walvina. Compte tenu de la mise en détention pendant au moins 10 jours de l’étudiante gabonaise, le tribunal a tranché en faveur d’un non-lieu, soulignent les colonnes de l’“Agence Gabonaise de Presse” (AGP). 


Banner

Une satisfaction pour la jeune apprenante, sa famille, et surtout toute la communauté gabonaise de différents pays à travers le monde, qui avait manifesté pour sa libération. Bien que la décision du Tribunal avait été secrètement 
gardée par la famille de cette dernière.

Continuer La Lecture

Diaspora

Paris /Trafic de faux-billets: un gang de 14 gabonais arrêté

Publié

sur

Alors que la période estivale s’approche entraînant son lot de touristes, un gang de 14 gabonais opérant dans le trafic de faux-billets donnant accès au musée du Louvre, à Paris, a été neutralisé le 8 juin 2022. L’opération menée par la sous-direction de la lutte contre l’immigration irrégulière a permis l’arrestation de ces compatriotes de la diaspora dont 6 d’entre eux sont en attente de leur rapatriement, car n’étant plus en situation régulière en territoire français.

Soupçonnés d’avoir mis en place une organisation de trafic de faux billets, les 14 individus appartenaient à un réseau, dont les membres se débrouillaient pour récupérer, de gré ou de force, les tickets des touristes venant de quitter le musée. Une attitude qui a éveillé la méfiance de la police, qui a tout de suite ouvert une enquête. 

«Cette équipe n’était constituée que de clandestins qui n’avaient pas d’autres activités, ils tiraient leur subsistance de cette seule escroquerie», explique au “Parisien” une source proche de l’enquête. 


Banner

Pour parfaire leur plan les trafiquants procédaient à la modification du QR code présent sur les billets, avant de les revendre au prix fort à des touristes. Alors que ces billets coûtent au tarif normal entre 15 et 17 euros pour un accès pendant toute la journée, au musée du Louvre. 

Continuer La Lecture

Diaspora

Guerre russo-ukrainienne: 4 étudiants gabonais choisissent de rester en Ukraine

Publié

sur

Le 29 mars 2022, par la voie d’un communiqué sur les antennes de Gabon télévision, le Directeur central de la Communication du ministère des Affaires étrangères, Michel Franck NEMBE LESSIBI a fait le point sur la situation des étudiants gabonais. Au nombre de 20, officiellement recensés, 16 auraient déjà été exfiltrés de l’Ukraine, où les affrontements se poursuivent. «4 étudiants ont regagné le Gabon, 4 étudiants se trouvent au Luxembourg, 2 étudiants en France, 1 étudiant au Maroc, 1 étudiant en Turquie et 4 étudiants en Allemagne», a-t-il précisé. En revanche, «4 gabonais ont décidé de rester en Ukraine, notamment 1 à Ivano-Frankivsk et 3 autres à Kherson, pour des raisons de convenance personnelle». Rappelant que le gouvernement se tient disposé à effectuer un rapatriement d’urgence si les circonstances l’exigent ou à la demande des concernés, Michel Franck NEMBE LESSIBI a appelé les familles desdits étudiants à la quiétude. Non sans les rassurer  de ce que «la situation de nos compatriotes est suivie avec la plus grande attention par le président de la République et le gouvernement. Les ambassades du Gabon en Russie, en Allemagne, en Belgique et en France demeurent en contact constant avec les compatriotes se trouvant sur le territoire de leur juridiction et ceux restés en Ukraine».


Banner
Continuer La Lecture

Diaspora

Guerre en Ukraine : apeurés les étudiants gabonais en appellent au gouvernement

Publié

sur

Une vingtaine d’étudiants Gabonais est bloquée en Ukraine depuis le début de l’invasion russe. Sans ressources, ils appellent à l’aide. Arrivés dans ce pays pour poursuivre leurs études supérieures, ces jeunes compatriotes vivent terrés dans les sous-sols des immeubles dans les villes où se trouvent disséminés. Sans secours aucun, du fait de l’absence de représentation diplomatique gabonaise dans ce pays d’Europe de l’est. C’est au moyen d’un vidéo devenue virale sur internet qu’ils sont parvenus à donner de leurs nouvelles à leurs familles et proches.

À l’instar d’autres étudiants africains vivant en Ukraine, les jeunes gabonais vivent la guerre au rythme des ukrainiens, sans nouvelle de leurs ambassades. Isolés, sans plan d’évacuation ni numéro d’urgence à contacter. Ajoutées à celà, les difficultés pour s’alimenter correctement. Une vie de rats qui ne sortent de leurs trous -les sous-sols des immeubles- quand ils le peuvent pour se procurer quelques subsidus.

Dans l’une des vidéos devenues virales sur internet, les étudiants gabonais en appellent à l’intervention du gouvernement afin que soit organisé au plus vite leur rapatriement. C’est dire que la mise en place des numéros d’urgence pour ses ressortissants vivant dans ces deux pays mis en place par le gouvernement est inefficace jusqu’à présent. Dans sa livraison du jeudi 17 mars 2022, notre consœur “La Cigale enchantée” évoquait déjà cette situation. Pourvu que le cri de détresse de ces jeunes compatriotes soit enfin entendu.


Banner

Continuer La Lecture

S’inscrire à notre liste de diffusion WhatsApp

Banner
Banner

Abonnez-vous à notre newsletter

Oh salut 👋
Nous sommes ravi de vous rencontrer.

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières actualités dans votre boîte de mail.

Nous ne spammons pas ! Consultez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.


Copyright © 2019 - 2022 Vox Populi. Tout droits réservés.