Libreville: le patron de la poste se pointe à 23h avec la police pour embarquer les agents grévistes

Pinterest LinkedIn Tumblr +

Plusieurs caissières de la poste ont été interpellés par les agents de polices hier, le 26 octobre 2021, aux environs de 23 heures. Ces derniers en grève depuis des mois, qui campaient à des heures indus dans les locaux de la Poste, pour 2 mois d’impayés ont pour habitude de prendre en otages les salaires des fonctionnaires. Seulement, cette fois-ci, le Directeur général, Michaël ADANDÉ, de la structure asphyxié par les salariés a décidé de débarquer avec les agents de polices pour arrêter les employés.

Depuis lundi dernier, les caissières de la Poste refusent de payer les salaires des fonctionnaires dont les comptes sont domiciliés dans cette Banque. Cette pratique souvent devenue monnaie courante pour pousser la hiérarchie à payer leurs arriérés de salaires, avait pour coutume de fonctionner, mais cette fois-ci, la ruse a atteint ses limites.

«On pensait qu’il est venu à 23 heures pour entamer des négociations. Il est carrément venu avec la police qui a embarqué tout le monde», a indiqué un postier. Un comportement que les employés de la poste n’ont nullement apprécié.


Banner

En rappel, tel que l’indique “Gabon actu”, certains agents se trouveraient au commissariat de Belle vue II et les autres au Commissariat central. Parmi eux, il y aurait le Secrétaire général adjoint du syndicat des postiers, Chérubin Claver BAYONNE et le chef d’agence du bureux des Centre des chèques postaux (CCP) au centre-ville, Kelly SOUAH.

Share.

About Author

Comments are closed.