Gabon: amaigri et affaibli, BLA risque 5 ans de prison et 5 millions d’amendes

Pinterest LinkedIn Tumblr +

Cinq ans de prison et 5 millions de Fcfa d’amende, c’est la peine requise par le ministère public ce 26 octobre 2021, devant la Cour d’appel contre Brice LACCRUCHE ALIHANGA (BLA). Une peine lourde selon ses avocats, Me Anges Kevin NZIGOU  et Jean Paul MOUMBEMBE, au regard de l’état de santé de leur client qui apparaît quelque peu préoccupant. 

C’est affaibli, amaigri, le regard vague, que l’ancien directeur de cabinet d’Ali BONGO ONDIMBA (ABO) a écouté les réquisitions du ministère public, qui a opté pour la peine maximale pour avoir acquis de manière frauduleuse des documents administratifs. Pour les avocats de BLA dont l’un a avoué avoir pleuré en voyant l’état de son client ce jour, le sursis semble de rigueur, d’autant que l’accusé avait fait son mea culpa, précise Gabon review. 

L’issue du procès qui sera connue le 29 octobre prochain, fixera définitivement le sort de l’ancienne tête de file de l’Association des jeunes émergents volontaires (AJEV). Plus que quelques jours à attendre pour espérer clore ce chapitre. 

Share.

About Author

Comments are closed.