Se connecter avec nous
Banner

Diaspora

Tunisie: Walvina TONDA enfin libre!

Publié

sur

Enfermé depuis le 9 octobre 2021, pour défaut de carte de séjour en Tunisie, l’étudiante gabonaise, Walvina Fransca TONDA ISSOUGHI de l’Ecole supérieure polytechnique internationale Privée (ESPIN) de Stfax a récemment été relâchée. Une sacré bonne nouvelle après le sit-in organisé pour sa relaxe par les étudiants de Sfax, le 17 octobre 2021.

À sa libération, Walvina a été accueilli par les personnes qui l’ont soutenu durant son incarcération notamment par certains membres de l’Association des étudiants et des stagiaires gabonais en Tunisie (AESGT) et de la représentation diplomatique du Gabon dans ledit pays. Il semblerait que la jeune compatriote soit en bon état de santé, indique “Funny Gabon”.


Banner

Continuer La Lecture

Diaspora

Guerre russo-ukrainienne: 4 étudiants gabonais choisissent de rester en Ukraine

Publié

sur

Le 29 mars 2022, par la voie d’un communiqué sur les antennes de Gabon télévision, le Directeur central de la Communication du ministère des Affaires étrangères, Michel Franck NEMBE LESSIBI a fait le point sur la situation des étudiants gabonais. Au nombre de 20, officiellement recensés, 16 auraient déjà été exfiltrés de l’Ukraine, où les affrontements se poursuivent. «4 étudiants ont regagné le Gabon, 4 étudiants se trouvent au Luxembourg, 2 étudiants en France, 1 étudiant au Maroc, 1 étudiant en Turquie et 4 étudiants en Allemagne», a-t-il précisé. En revanche, «4 gabonais ont décidé de rester en Ukraine, notamment 1 à Ivano-Frankivsk et 3 autres à Kherson, pour des raisons de convenance personnelle». Rappelant que le gouvernement se tient disposé à effectuer un rapatriement d’urgence si les circonstances l’exigent ou à la demande des concernés, Michel Franck NEMBE LESSIBI a appelé les familles desdits étudiants à la quiétude. Non sans les rassurer  de ce que «la situation de nos compatriotes est suivie avec la plus grande attention par le président de la République et le gouvernement. Les ambassades du Gabon en Russie, en Allemagne, en Belgique et en France demeurent en contact constant avec les compatriotes se trouvant sur le territoire de leur juridiction et ceux restés en Ukraine».


Banner

Continuer La Lecture

Diaspora

Guerre en Ukraine : apeurés les étudiants gabonais en appellent au gouvernement

Publié

sur

Une vingtaine d’étudiants Gabonais est bloquée en Ukraine depuis le début de l’invasion russe. Sans ressources, ils appellent à l’aide. Arrivés dans ce pays pour poursuivre leurs études supérieures, ces jeunes compatriotes vivent terrés dans les sous-sols des immeubles dans les villes où se trouvent disséminés. Sans secours aucun, du fait de l’absence de représentation diplomatique gabonaise dans ce pays d’Europe de l’est. C’est au moyen d’un vidéo devenue virale sur internet qu’ils sont parvenus à donner de leurs nouvelles à leurs familles et proches.

À l’instar d’autres étudiants africains vivant en Ukraine, les jeunes gabonais vivent la guerre au rythme des ukrainiens, sans nouvelle de leurs ambassades. Isolés, sans plan d’évacuation ni numéro d’urgence à contacter. Ajoutées à celà, les difficultés pour s’alimenter correctement. Une vie de rats qui ne sortent de leurs trous -les sous-sols des immeubles- quand ils le peuvent pour se procurer quelques subsidus.


Banner

Dans l’une des vidéos devenues virales sur internet, les étudiants gabonais en appellent à l’intervention du gouvernement afin que soit organisé au plus vite leur rapatriement. C’est dire que la mise en place des numéros d’urgence pour ses ressortissants vivant dans ces deux pays mis en place par le gouvernement est inefficace jusqu’à présent. Dans sa livraison du jeudi 17 mars 2022, notre consœur “La Cigale enchantée” évoquait déjà cette situation. Pourvu que le cri de détresse de ces jeunes compatriotes soit enfin entendu.

Continuer La Lecture

Diaspora

Tunisie: ruinée par le traitement de son cancer du sein, une gabonaise en appelle à l’aide de l’État

Publié

sur

En traitement en Tunisie depuis janvier 2021, une jeune compatriote, Aurore a récemment lancé un cri du cœur pour une aide financière pour le traitement du cancer du sein dont elle est atteinte. En effet, désormais dépourvue de moyen, la jeune compatriote se tourne vers les âmes sensibles qui pourront désormais l’aider pour la prise en charge de son traitement médical.

Celui-ci s’élèverait à 400 mille Fcfa, mais ses parents épuisés financièrement ne peuvent plus s’acquitter d’aucune facture. C’est la raison pour laquelle, la jeune gabonaise a choisi d’interpeller les plus hautes autorités de la République gabonaise. 

«Je lance un cri de cœur en espérant toucher des personnes aptes à m’aider. Je compte surtout sur le soutien des autorités gabonaises, afin que je puisse rester ici pour poursuivre mon traitement. Toute ma famille est déjà financièrement épuisée par mes frais médicaux(..)», s’est elle attristée via l’Association des étudiants et stagiaires gabonais en Tunisie (AESGT).


Banner

Pour les représentants de cette association, «nous croyons que vous pouvez trouver une solution, à l’instar de la loi qui vient d’être promulguée pour l’assistance des Gabonais de l’étranger», ont-il insisté. Avant d’interpeller personnellement «Son Excellence monsieur le président de la République, chef de l’Etat Ali BONGO ONDIMBA, la Première Dame Sylvia BONGO ONDIMBA, le ministre de la Santé», au secours de la jeune femme.

Pour rappel, le Conseil des ministres du 17 décembre 2021 a adopté un projet de loi relatif à la protection et l’assistance consulaire pour les Gabonais de l’étranger.  Aurore, pourrait ainsi être là 1erz compatriote à bénéficier de l’effectivité de cette aide. Qui pourrait lui permettre de trouver des solutions aux difficultés auxquelles elle fait face, indique l’ “Agence gabonaise de presse (AGP)”.

Continuer La Lecture

S’inscrire à notre liste de diffusion WhatsApp

Banner
Banner

Abonnez-vous à notre newsletter

Oh salut 👋
Nous sommes ravi de vous rencontrer.

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières actualités dans votre boîte de mail.

Nous ne spammons pas ! Consultez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.


Copyright © 2019 - 2022 Vox Populi. Tout droits réservés.