Adhésion du Gabon au Commonwealth: Ali BONGO devise avec  Louise MUSHIKIWABO

Pinterest LinkedIn Tumblr +

Hier, mercredi 23 juin 2021, le Chef de l’Etat Gabonais, Ali BONGO ONDIMBA (ABO) s’est entretenu à Libreville avec la Secrétaire générale (SG) de l’Organisation internationale de la francophonie (OIF), Louise MUSHIKIWABO. Leur échange a porté sur le projet d’adhésion du Gabon au Commonwealth. 

À la suite de l’entretien d’ABO à Londres avec la Secrétaire générale du Commonwealth, Patricia SCOTLAND, le 11 mai dernier, sur l’ambition du Gabon de rejoindre l’organisation du Commonwealth qui rassemble 54 pays dont l’anglais est la langue commune. C’est au tour d’organiser un entretien avec la SG de l’OIF. 

«Entretien chaleureux ce mercredi à Libreville avec le Secrétaire général de l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF), Mme Louise MUSHIKIWABO. Le Gabon entend conjuguer sa pleine et entière appartenance à la grande famille de la francophonie et à l’ouverture au monde anglophone, réuni au sein du Commonwealth», a indiqué le Chef de l’Etat Gabonais sur sa page Facebook, avant d’ajouter «ces deux initiatives ne s’opposent nullement. Au contraire, elles sont complémentaires dans le pluralisme linguistique entre autres». 

Banner

En rappel, le Commonwealth est l’organisation qui regroupe les anciennes colonies britanniques, mais tout comme le Mozambique et le Rwanda, le Gabon n’est pas aussi une ancienne colonie britannique. Ainsi, le prochain sommet du Commonwealth prévu à Kigali au Rwanda fin juin, confirmera ou non son adhésion à cette nouvelle famille.

Share.

About Author

Comments are closed.