Mouila /Viol sur mineure : “la chair est faible et fragile” & “une faute avouée est à moitié pardonnée”

Pinterest LinkedIn Tumblr +

Clément ISSOUBA, quadragénaire gabonais, ancien chauffeur à Olam Palm a vu sa peine d’emprisonnement s’atténuer de 30 ans et 30 millions d’amende, à 10 ans de prison dont 7 ans assorti de sursis ; 300 000 francs d’amende et 850 000 de dommage et intérêt à la partie civile. En détention depuis 18 mois, l’accusé n’a plus que très peu à tirer.

Après que T. J. T. N, jeune fille de moins de 18 ans, soit tombé enceinte, quel ne fut pas la surprise de son tuteur (beau père de la demoiselle), Wenceslas IBINGA MOUNGUENGUI de savoir que le père de l’enfant qu’elle portait était son voisin, Clément. Suite à une plainte contre le mis en cause, ce dernier a été déféré pour viol sur mineure de moins de 18ans.

L’accusé n’a pas nié les faits qui lui était reprochés. Et durant l’audience des révélations ont permis de réduire la peine de l’accusé, dont le fait que la jeune fille avait perdu son innocence à 13 ans avec le fils âgé de son beau père en 2017, qui avait été jeté du cocon familial.

De plus, le petit-fils de l’accusé issu de sa fille est le fruit du viol de cette dernière pendant que son père était en prison. Les faits sociaux inscrits dans ce dossier ont donc joué en faveur de l’accusé.

De ce fait, le conseil de l’accusé, Thierry NGUIA, a estimé qu’ «une faute avouée est à moitié pardonnée». «La chair est faible et fragile», a t-il ajouté, tout en implorant le pardon de la Cour.

Tel que le mentionne, nos confrères de “L’Union” (N° 13 651), pour le donner la chance à l’accusé de pouvoir de s’occuper de son nouveau née. La Cour de déclaré le prévenus coupable de crime de viol sur mineure et reconnue les circonstances e
atténuantes. Tout en allégeant sa peine de 10 ans de prison dont 7 ans assortis avec sursis, 300 000 francs damende plus 850 000 francs de dommages et intérêts à la partie civile.

Share.

About Author

Comments are closed.