Pinterest LinkedIn Tumblr +

Lors de sa conférence de presse tenue ce 31 mai 2021, le Porte-parole de la présidence de la République, Jessye ELLA EKOGHA a apporté des éclaircissements suite à la diffusion d’une vidéo qui témoigne de la détresse des étudiants gabonais de Dakar au Sénégal. Si l’on peut y percevoir l’angoisse des protagonistes, il semble que les faits sont éloignés de l’hystérie manifestée sur les réseaux sociaux. 

La vidéo (ci-dessous 🔽 ) largement relayée sur les réseaux sociaux, et qui a irrité la communauté gabonaise à travers le monde montre des étudiants en panique, qui assurent que  «les sénégalais nous versent de l’acide», peut-on entendre dire d’une jeune femme en larmes. La scène n’a pas laissé de marbre l’ambassade du Gabon au Sénégal qui s’est rapprochés des auteurs des images pour en apprendre davantage. 

«Des premières informations, c’est que ces jeunes étudiants revenaient à leur résidence suite à une soirée entre 2 h 30 min et 4 h du matin et ont été victimes d’une tentative de braquage», au cours duquel, « il y’a eu un jet de produit». Les étudiants «ont été envoyés dans un hôpital de la place où heureusement ils ne souffraient que de quelques blessures », a-t-il relaté avant de compléter que les experts de ladite structure ont assuré que «le jet d’acide n’était en fait qu’un détergent pour le carrelage».

Pour cette fois encore, le conseiller spécial d’Ali BONGO a tenu à sensibiliser les internautes sur «la différence entre la réalité et l’interprétation que l’on peut avoir». En effet, d’un amalgame pourraient survenir «des conséquences dramatiques», qui pourraient entraver les relations diplomatiques des deux pays. In fine, «il faut que les gens fassent preuve de mesure». 

Share.

About Author

Comments are closed.