Une dealeuse récidiviste placée sous mandat de dépôt à la maison d’arrêt d’Oyem

Pinterest LinkedIn Tumblr +

Rose Ada OBIANG, dealeuse bien connue des Officiers de police Judiciaire de Sam (OPJ) a été interpellée le 1er mai et 2021, à Mitzic le chef-lieu du département de l’Okano. Elle possédait 40 cuisses de chanvre indien d’une valeur de 400 mille francs. Maîtrisée par les gendarmes de la brigade territoriale de Sam, elle a été écrouée à la maison d’arrêt d’Oyem.

Le modus operandi de Rose à toujours éventuellement été le même, c’est-à-dire embarquer le sac de stupéfiant au village Douala et le débarqué à 3 km avant d’arriver à la brigade de gendarmerie. Une stratégie consistant à duper la vigilance des limiers.

Son arrestation a été permis grâce au témoignage d’un client embarqué au hasard qui a révélé aux agents qu’un bagage a été débarqué avant d’arriver au checkpoint. C’est avec ce coups de pouce que le commandant de l’unité de gendarmerie, l’adjudant-chef Juste Lévi Edou ABAGHA, que la dealeuse a été appréhendée à la sortie de la piste menant à la frontière avec la Guinée-équatoriale localisée entre Sam et Medouneu.

La jeune dealeuse a été placée sous mandat de dépôt à la maison d’arrêt d’Oyem par un juge d’instruction le 3 mai dernier, tel qu’indiqué dans “L’Union” (N°13 620).

Share.

About Author

Comments are closed.