Owendo: la CMCI procède à l’inauguration de la Clinique de l’espoir et de l’espérance

Pinterest LinkedIn Tumblr +

Ce 04 mai 2021, la commune d’Owendo a vu l’ouverture d’un nouvel établissement sanitaire au lieu-dit Cité octra. La clinique de l’espoir et de l’espérance de PROCCL (CEEP), l’œuvre de la représentation gabonaise de la Communauté missionnaire chrétienne internationale (CMCI-Gabon) représentée ce jour par son président Calvin EKOH ELLA a été inaugurée en présence du gouverneur de la province de l’Estuaire, Françoise DIKOUMBA, d’un représentant du chef de l’État, accompagnée des représentants du ministère de la Santé, et de la Mairesse de la commune concernée, Jeanne MBAGOU. Une structure, née de la volonté unanime des membres de ladite communauté d’apporter une prise en charge médicale de qualité aux malades.

Composée de deux bâtiments dont chacun d’une superficie de 600m², la clinique de l’espoir et de l’espérance dispose d’un plateau technique de haute technologie ainsi que d’un personnel compétent parmi lesquels des médecins spécialisés. Sa capacité litière estimée à 70 lits, réparties au sein de 30 chambres, va permettre de répondre aux besoins d’hospitalisation croissants au sein du Grand Libreville, notamment en cette période de crise sanitaire.

Conforme aux normes et standards internationaux, l’établissement sanitaire comprend «8 salles de consultation externes, 3 salles d’échographie, 3 salles d’attente, 4 salles de soins infirmiers, un bloc opératoire, un bloc d’accouchement, un service néonatalogie, (…) un service de cardiologie doté d’un équipement complet pour les chirurgies de pose de stimulateur cardiaque, une salle de traitement dentaire», dont l’équipement a été rendu possible dans sa quasi-totalité grâce à leur partenariat avec Fédération (française) des Seniors Internationaux pour le Développement (Fesidev), a précisé Calvin EKOH ELLA. Autant de services accessibles au plus grand nombre de gabonais, d’autant qu’elle dispose de l’agrément de la Caisse nationale d’assurance maladie et de garantie sociale (CNAMGS).

Résolu à accompagner l’État dans la réalisation de projets de développement notamment dans les domaines de la santé et de l’éducation, le représentant local de la CMCI a tenu à rappeler l’envergure de l’investissement. Lequel, estimé à plusieurs millions de Fcfa, a été financé à partir «des fonds propres qui proviennent essentiellement de notre comptabilité interne constituée des dîmes et offrandes volontaires de nos membres. Ceci étant notre manière de payer les impôts à Dieu» a-t-il indiqué.

Adressant un vibrant hommage à «l’ensemble des frères», pour leur engagement, Calvin EKOH ELLA a réitéré les réalisations accomplies grâce au dévouement de ces derniers. En effet, ils disposent d’ores et déjà sur leur site d’un complexe scolaire composé d’une crèche, un pré-primaire et une école primaire; d’un collège d’enseignement secondaire, d’un lycée scientifique et technologique ainsi que d’une école supérieure des sciences de la santé.

Share.

About Author

Comments are closed.