Gabon /Test Covid : “l’Etat ne fait aucun bénéfice”, dixit Jessye ELLA EKOGHA

Pinterest LinkedIn Tumblr +

Interpellé ce 1er mars 2021, à l’occasion d’une conférence de presse, sur le Covid-business, Le Porte-parole de la Présidence de la république, Jessye ELLA EKOGHA a laissé entendre que peu importe qu’ils soient à 12 000 Fcfa, 5 000 Fcfa ou encore gratuits, ces tests ne contribuent aucunement aux recettes de l’Etat. Une réponse, qui devrait définitivement clore le débat autour des richesses engrangées par la campagne de dépistage.

En effet, énumérant les charges qui relèvent de la réalisation de ces tests, le Conseiller spécial d’Ali BONGO ONDIMBA a apporté la preuve que ces tests sont d’abord disposés à servir l’intérêt de la population, avant celui des caisses publiques.

«Le test Covid classique qui coutait encore il y a 10 jours, 5 000 Fcfa, dans les autres pays africains il coute entre 40 000 et 65 000 Fcfa (…) De ces 5 000 Fcfa, l’Etat ne dégage pas de marge de manœuvre ou de bénéfice comme il se dit», a-t-il indiqué. Expliquant que le cout d’achat des tests PCR ajouté aux réactifs, sans parler de la main d’œuvre «les techniciens qui font le 3*8, qui travaillent 24 heures sur 24 pour vous permettre de récupérer vos tests», sont autant de dépenses à intégrer pour se rendre compte que même sur le «circuit rapide», il n’y a pas de marge de manœuvre.

Banner

Par ailleurs, poursuit-il les recettes issues des opérations de dépistage, sont reversées au Trésor public. Avant que celles-ci ne soient réinvesties pour consolider la riposte, notamment au sein des structures sanitaires.

Share.

About Author

Comments are closed.