Libreville: Journée sans restaurant en protestation au test Covid à l’entrée

Pinterest LinkedIn Tumblr +

À la suite de nombreuses divergences entre le gouvernement et certains acteurs du secteur de l’alimentation, le Club de Tourisme Libreville (CTL), a décidé le 17 février 2021, de fermer tous les restaurants de la capitale. Ce, en protestation à l’exigence d’un test Covid à l’entrée d’un restaurant.

Le CTL, une association qui regroupe de nombreux opérateurs économiques de l’hôtellerie, de la restauration, des bars, des agences de voyage et de tourisme, des compagnies aériennes, des établissements de nuit et de l’événementiel, a déclaré la journée de ce mercredi 17 février, sans restaurant, a indiqué Gabonactu.com, «pour sauver nos emplois», ont ils précisé. 

Après les boulangers ce sont donc les restaurateurs qui s’érigent contre la mesure qui contraint les restaurateurs à exiger à leurs clients un test Covid négatif avant l’accès à leurs établissements. En effet, conscients des délais de réalisation et d’établissement dudit document, à coup sûr, ce sont leurs caisses plutôt que la santé nationale qui pourraient en pâtir. Avec en prime des pertes d’emploi en nombre.  

Share.

About Author

Comments are closed.