lundi, août 19

Présentation officielle de HarmonyOS, l’alternative de Huawei à Android

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

Ce vendredi 09 août 2019 lors de la Huawei Developers Conference (HDC), la conférence annuelle des développeurs, la marque Huawei a présenté officiellement son nouveau système d’exploitation HarmonyOS, un plan B aux sanctions américaines.

HarmonyOS est développé depuis 2012 et a été renommé 2 fois depuis lors. D’abord connu sous l’appellation de Hongmeng, il a ensuite été rebaptisé ArkOS. Selon Richard Yu, CEO de Huawei, HarmonyOS est «un système d’exploitation open source qui peut s’exécuter sur une grande variété d’appareils : des smartphones aux téléviseurs [intelligents, NDLR] en passant par les voitures, les tablettes et les objets connectés divers et variés». Des développeurs non affiliés à la marque et d’autres propriétaires de marques de produits électroniques pourront donc utiliser ce système d’exploitation pour équiper l’architecture de leurs appareils.

HarmonyOS, un nom qui interpelle. En effet, le constructeur a choisi à dessein l’appelation HarmonyOS pour montrer au monde que la marque prône l’harmonie et non le conflit. Un message subliminal fort envoyé à l’administration Trump qui accuse la marque d’espionnage et d’atteinte à la sûreté nationale et lui a imposé un embargo technologique qui rentre en vigueur fin août 2019. Huawei est donc visiblement bien préparé pour continuer à exister en dépit des sanctions américaines.

Selon le CEO de Huawei, HarmonyOS ne se présente pas comme un concurrent à Android, mais une alternative. D’ailleurs les smartphones Huawei ne seront pas les premiers appareils à fonctionner sous HarmonyOS. Les premiers appareils qui seront équipés de ce système d’exploitation sont les téléviseurs Honor, une marque affiliée à Huawei. Le passage des smartphones Huawei d’Android à HarmonyOS ne sera effectif que si les États-Unis maintiennent leurs sanctions et qu’un autre accord n’est trouvé entre les deux parties.

Share.

About Author

Leave A Reply